fbpx
Association Les Ecumeurs
Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Le mal de mer comment l’éviter ?

Crédit photo : Kousk Eol

Encore une nouvelle règle ??? Pas de panique, les femmes et les enfants d’abord !!! On rigole bien sûr !!! Pas une vraie règle au sens propre, aucune obligation de l’appliquer (de « les » appliquer même, puisqu’au final, ce n’est pas 1, ni 2, ni 3 mais 5 mini-règles à garder en tête).
Tous les plaisanciers un temps soit peu censés vous diront que la mer est un apprentissage de tous les jours, que nul n’est invincible, qu’il faut savoir rester humble.
Ces petites règles permettent à ceux qui naviguent avec nous (et qui ont potentiellement le mal de mer) de passer des moments agréables et de profiter un peu plus de ces instants.

Découvrez les « 5 F » dans les paragraphes qui suivent :

          1 – Faim : avant le départ, pensez à bien manger, partir avec l’estomac vide n’est pas recommandé, surtout si on est sujet au mal de mer.
Astuce de vieux loup de mer : mangez une banane ! Une banane ? oui, parait que ça a le même goût à l’entrée qu’à la sortie !!!! Amis de la poésie bonjour 🙂        

         2 – Frousse : il est facile de dire de ne pas avoir peur. Rassurez au maximum vos passagers, montrez leur que vous savez de quoi vous parlez. Faites en sorte qu’ils (elles) se sentent en sécurité.
Quand nous savons qu’une personne n’est pas rassurée, nous proposons toujours un « galop d’essai » avant une vraie sortie. Cela permet parfois d’éliminer les dernières petites peurs résiduelles. Pensez à proposer également le port du gilet de sauvetage et à le systématiser : ça aussi, c’est souvent un gage de sécurité et de sérénité … même si chez certain(e)s cela amène de nouvelles angoisses (un gilet ? la mer est plate. c’est dangereux aussi ? hein ???)

           3 – Froid : avoir froid augmente la fatigue car le corps lutte en permanence pour rester à température. Prenez des vêtements chaud avec vous (même en plein été, on ne sait jamais) et pensez ABSOLUMENT à vous couvrir AVANT d’avoir froid. Si le froid est là, il est déjà trop tard !

          4 – Fatigue : avant chaque départ, faites en sorte de passer une bonne nuit, ou faîtes une sieste suivant la navigation prévue : un corps et/ou esprit fatigué n’est pas une bonne chose même pour une balade à la journée. Faire un tour en mer « la tête en vrac » n’a rien de palpitant…

          5 – Foif : oui oui la foif !!! Comment ça vous ne savez pas ce qu’est la foif  ??!! Et si je vous dis la SOIF… C’est plus clair là ? Buvez régulièrement de petites quantités d’eau, protégez-vous également la tête pour éviter de vous déshydrater si le soleil cogne.

Allez, zou !!!! En voiture Simone !!!! Euh… en bateau Simone, ça fonctionne ??? Pensez à appliquer ces petites règles, qui pourront vous être d’un grand secours et qui vous permettront à coup sûr d’un profitez de façon plus sereine de votre sortie !
Vous êtes quand même malade ? Pas grave ! Refaites un essai : on a souvent besoin de temps pour s’amariner ! Et si le mal de mal reste, testez les produits anti mal des transports, les bracelets, etc … Si vraiment ça ne passe pas… venez nous prendre les amarres à notre retour et préparez-nous un bon café !!! 🙂

Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou Instagram mais vous pouvez aussi nous contacter pour prendre un café, venir bricoler, faire un tour ou tout simplement pour nous retrouver autour d’un p’tit repas…